Dossiers Avions > F-117 NightHawk

F-117 NightHawk --- Dossier

< EF 2000
F-14 Tomcat >

F-117 NightHawk

Voir la version PDF de cette page

F-117 Depuis les années 40, la technologie de la furtivité n'avait subi qu'un développement modéré, mais les guerres du Viêt-nam et du Yom Kippur incitèrent le DARPA (agence des projets de recherche en défense avancée) à réclamer le développement d'un avion furtif équipé de matériaux absorbant les ondes radar, d'une structure interne réfléchissant les ondes radars (triangles rentrants qui dévient l'énergie radar loin de l'émetteur) et d'une configuration également réfléchissante pour réduire considérablement la signature radar de telle sorte que les défenses adverses ne disposent pas de suffisamment de temps pour réagir à la menace, ou bien ne la "voient" pas du tout. L'ensemble des facettes réfléchit l'énergie radar dans toutes les directions, permettant ainsi à l'avion de paraître virtuellement invisible même aux plates-formes AWACS ; ce concept s'étend même à l'aile, dont la surface portante se compose de deux panneaux plats au-dessous et de trois au dessus de l'aile. Les lignes droites sont bannies, et ceci est également valable pour les panneaux d'accès et les portes, dont un certain nombre, pour la même raison, comporte des dentures tandis que la verrière du cockpit est revêtue d'une pellicule d'or. Les antennes radio sont escamotables et, en temps de paix, l'avion porte des réflecteurs radar externes de même que des transpondeurs. En avril 1976, l'unité "Skunk Works" de Lockheed, célèbre pour avoir fabriqué les U-2 et SR 71, reçut commande d'un contrat de développement pour deux avions démonstrateurs technologiques à échelle réduite.

Sous le nom de code Have Blue, le premier de ces avions vola pour la première fois en 1977 à partir de la base d'essai secrète de Groom Dry Lake, Nevada, avec Bill Park aux commandes. Malgré la perte des deux avions Have Blue, l'expérience acquise lors de ces essais fut suffisante pour permettre à Lockheed d'obtenir un contrat pour le développement d'un avion tactique opérationnel à échelle un, conclu le 16 novembre 1978 sous le nom de code Senior Trend. Les leçons tirées des prototypes Have Blue conduirent à des modifications majeures, notamment au niveau de la configuration des dérives qui furent inclinées vers l'extérieur et non plus vers l'intérieur. Le premier des cinq prototypes FSD vola le 18 juin 1981 avec Hal Farley aux commandes. A l'origine, la couleur de ces avions n'était pas la combinaison de noir qui est désormais synonyme du F-117, certains étant gris et d'autres revêtus d'un camouflage à deux tons distincts. L'avion avait également un empennage de plus petite taille que celui des avions de série.

Pour réduire les coûts et maintenir le secret, on essaya autant que possible d'utiliser des composants et équipements issus d'autres avions en service, ce qui permit de camoufler de nombreuses dépenses du F-117 parmi les listes "de pièces détachées" d'autres modèles. Ainsi, l'avion possède un train d'atterrissage avant de A-10A, des roues principales de F-15 E, un siège éjectable ACES standard et des écrans de cockpit du Hornet F/A-18. La configuration en flèche de l'avion imposa l'utilisation d'un système de commandes de vol électriques; dans cette optique, Lockheed choisit le système quadruple GEC Astronics des F-16 actionnant des élevons doubles et des gouvernes de direction entièrement mobiles.



La base de Tonopah

F-117 Tandis que la production continuait à un faible niveau, l'armée de l'air américaine commença à installer, non loin de Groom Lake, une base presque aussi retirée, à Tonopah Test Range. La première unité fut déclarée opérationnelle en octobre 1983 avec cinq F-117 et 18 Corsair A-7D qui furent utilisés pour parfaire l'entraînement et pour fournir une "couverture" de sécurité. Tous les vols furent réalisés de nuit, ce qui nécessita de nombreux aménagements au niveau du rythme de vie des équipages. Ce facteur joua un déterminant dans la perte de deux F-117 au cours des années 80. Ce n'est qu'à partir de novembre 1988 que le F117 fut officiellement reconnu par le Pentagone, qui permit ainsi au "Jet Noir" d'effectuer des missions de vol de jour.

Dès octobre 1979, l'US Air Force commença à sélectionner les pilotes pour des missions sur F117, réalisant une sélection minutieuse basée sur les compétences en vol, la personnalité et la formation. Le 4450ème Groupe Tactique (TG) fut créé en 1980 sur la base aérienne de Nellis en tant qu'unité opérationnelle, tandis que le premier groupe de pilotes fut affecté au milieu de l'année 1982, au moment où fut livré le premier avion de série. L'unité fut divisée en 4 groupes, connus sous les noms d'unité P (sur A-7D en tant qu'avions de couverture et d'avions suiveurs), unité I ('Nightstalkers'), unité Q ('Goatsuckers') et unité Z ('Grim Reapers'). Plus tard, ces unités constituèrent des escadrons, l'unité I devenant le 4450ème TS (Escadron Tactique), l'unité P le 4451ème TS, l'unité Q le 4452ème TS et l'unité Z le 4453ème TES (Escadron d'Evaluation et d'Essai).

En octobre 1989, le 4450ème TG prit le nom de 37ème Escadre de Chasse Tactique (TFW), reprenant la dénomination de l'escadre de Phantoms'Wild Weasel' basée à George, dont les escadrilles fusionnèrent avec la 35ème TFW. Les unités de F-117 se répartirent en trois escadrons, le 415ème TFS (Escadron de Chasse Tactique) 'Nightstalkers', le 416ème TFS 'Ghostriders' et le 417ème Escadron d'Entraînement au Combat Tactique (TFTS) "Bandits". En octobre 1991, la 37ème devint une escadre de chasse, en même temps que les trois unités subordonnées devinrent des escadrons de chasse. L'unité conserva l'insigne d'oiseau de proie du 4450ème Groupe Tactique, mais en le superposant sur la célèbre croix de la 37ème TFW.

Le 19 décembre 1989,1e F-117 entra finalement en action lors d'une attaque sur deux navires de la caserne de Rio Hato, durant l'invasion du Panama. Ce petit baptême du feu fut éclipsé parla contribution du F-117 à l'opération Tempête du désert, durant laquelle 42 avions s'envolèrent de Khamis Mushait en Arabie Saoudite pour des missions de nuit contre l'Irak et le Koweït occupé. Utilisant pleinement sa furtivité, le F-117 franchit de nuit les dispositifs défensifs entourant Bagdad et tira et guida ses armes avec la plus grande précision contre la plupart des cibles stratégiques de la ville, tout en larguant également la première bombe de la guerre contre un centre de défense aérienne. Lorsque, vers la fin de la guerre, de telles cibles se firent de plus en plus rares, les "Jets Noirs" visèrent les ponts et les abris antiaériens. Durant cette une guerre, qui fut une démonstration des capacités techniques de l'Ouest, le F-117 fut la star incontestée. Sous le commandement du Lieutenant Colonel Ralph W. Getchell, la 415ème TFS fut la première à se déployer dans la région du Golfe, arrivant à Khamis Mushait (plus connue sous le nom de 'Tonopah East') le 19 août 1990. Le 416ème TFS fut envoyé en Arabie Saoudite en décembre, et le 37ème TFW, commandé par le colonel Al Whitley, fut renforcé par une poignée d'avions et de pilotes de la 417ème TFTS. Au total, 1 271 missions de combat furent effectuées pendant l'opération Tempête du désert. A leur retour du champ de bataille, les Night Hawks purent être largement observés lors de nombreux meetings aériens, et en 1992, ils terminèrent leur sortie de 'l'ombre' en s'installant sur la base aérienne de Holloman, au Nouveau-Mexique. En janvier 1992, la 37ème FW remplaça la 49ème FW.

L'US Air Force utilise le F-117 pour des attaques contre des cibles considérées comme étant "hautement stratégiques". Ce sont des cibles dont la destruction aurait un effet bien plus important sur les capacités défensives et offensives de l'ennemi que leur endommagement. Parmi de telles cibles, on trouve les centres de communication et de commandement, les centres de défense aérienne par secteur, les ponts clés, les terrains d'aviation et tout ce qui s'y assimile.

Après la guerre du Golfe, Lockheed commença un programme OCIP de développement des capacités offensives pour les 57 F-117 restants (sur les 59 avions de séries et les cinq préséries livrés) avec pour but d'accroître leur efficacité au combat en réduisant la charge de travail dans le cockpit. Deux écrans multifonctions en couleur sont ajoutés, de même qu'un lecteur de carte mobile. Un système d'affichage à cristaux liquides permet l'entrée de données. Des manettes de gaz automatiques sont incorporées, reliées au système de navigation, qui fournit une fonction time-over-target (heure sur l'objectif) pour un minutage précis des attaques. Un dispositif d'auto-récupération est également monté pour pallier toute désorientation spatiale par mauvais temps. Depuis 1984, l'avion a été perfectionné avec l'utilisation d'ordinateurs IBM AP-102 en remplacement des Delco M362F. Une troisième phase du programme de développement verra l'ajout d'un nouveau capteur d'acquisition et de désignation infrarouge pour remplacer les systèmes FLIR et DLIR (testés en vol en 1992), et fournira également une centrale de navigation inertielle gyrolaser Honeywell et un GPS Collins (système de localisation par satellite).

La RAF et la Luftwaffe ont manifesté leur intérêt, et, depuis 1987, des pilotes de la RAF participant à un échange ont volé sur l'avion, peut-être en échange d'une permission occasionnelle d'utiliser les bases aériennes britanniques. Des rumeurs ont également circulé concernant un dérivé naval qui aurait été proposé à l'US Navy pour servir d'avion d'assaut provisoire suite à l'annulation du programme AX en septembre 1993. Surnommé "Seahawk", ce serait à peu de choses près un dérivé du F-117A de base avec un train d'atterrissage de F-14 Grumman et un dispositif d'appontage sur porte-avions, de même qu'une crosse d'appontage escamotée sous le fuselage, derrière les portes de fermeture. L'avion est suffisamment petit pour utiliser un ascenseur de porte-avions sans avoir à replier ses ailes. Le financement du programme F/A-18 E/F Super Hornet rend improbable le lancement du programme "Seahawk".

Il n'existe aucune version biplace d'entraînement du F-117, malgré des rumeurs selon lesquelles un F-117 FSD crashé aurait été converti en prototype biplace. En remplacement, les pilotes utilisent des simulateurs sophistiqués et quelques T-38 pour parfaire leur entraînement.



Options d'armement

F-117 Bien que le F-117 soit capable de porter une multitude d'armes différentes, son armement standard est la bombe à guidage laser de 1000 kg, que ce soit la version GBU-10 Paveway II ou la version GBU-27 Paveway Ill. Chaque version comporte des options de charge militaire, la Mk 84 standard ou la BLU-109 pour la pénétration aux parois plus épaisses et droites. La GBIJ-27 fut spécialement développée pour le F-117 car, bien qu'elle dispose du système de guidage Paveway Ill, elle possède les ailerons du Paveway II qui peuvent tenir dans les soutes d'armement internes du Night Hawk. L'US Air Force demeure évasive en ce qui concerne les options d'armement du F-117, répondant à toutes les questions par l'expression générale "il est capable de porter tout ce que nous avons en stock", et refusant de tenir compte de l'utilisation des missiles air-air (AAM) ou même de containers canons. Certains insinuent qu'il emporte régulièrement le missile air-sol AGM-65 Maverick, le missile air-sol antirayonnements à haute vitesse AGM-88 HARM et le missile air-air AIM-9 Sidewinder, et, selon des rumeurs, il y aurait des propositions d'adaptation de l'avion pour qu'il emporte en interne une nacelle TARPS (reconnaissance aérienne tactique) de F-14.

Voir la version PDF de cette page


Faites découvrir ce site


©2000-2017 Olivier
Tous droits réservés
CNIL : 844304

197 messages dans le Livre d'or.
854 commentaires vidéos.
Page générée en 0.006360054016s.
Le nombre max de connectés : 127 le 27 Septembre 2007 à 22:02:33
-- 1 connecté --


www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web. annuaire gratuit Référencement aviation AVIATION TOP 100 - www.avitop.com Avitop.com
Referencement GoogleCe site est listé dans la catégorie Loisirs : Aviation Dictionnaire


Votez pour mon site.


Référencement garanti REFINDEX dans ces annuaires :
annuaire libertin
SurfWeb Annuaire
Tout le Net
Annuaire Shiatsu
YOP ANNUAIRE
Annuaire d'Anaïs
Yolanda Annuaire
megagraphs - annu
REFNEW referencement gratuit
Annuaire Alré Concept Web
Backlink référencement
top.referencement
yanloannuaire
Annuaire Simplifyweb
L'Annuaire des Sites Web
AkaTrouver
Le meilleur du web
Annuaire Atout Prof
Meilleurs Sites
mes sites mon business
Lorraine Dom@nnuaire France
Rhone Alpes Annuaire Gratuit
Annuaire de Stephanie
JwebAnnuaire
referencement site annuaire
Annuaire de Roussillon66.com
annuaire moto egreenteam
les bons plans du net
Evénementiel & animations
Yop Annuaire
My Ref Annuaire
Web-scrutateur
Annuaire Lior
Les Pages Web
REFINCO Réf sur + 500
.::FB Class::.
neurone.
Annuaire des artistes
Annuaire du foot
Archi Annuaire
Version Mobile Tweeter Partagez moi sur Viadeo Partagez moi sur Facebook
FR EN DE IT SP PO NL